L’Agglo facilite vos déplacements !

L’Agglo facilite vos déplacements !

L’Agglo facilite vos déplacements ! L'agglo facilite vos déplacements
Le 25/08/2021 • Mis à jour le 22/06/2022 | 10h15

« A travers notre politique globale de mobilité, c’est l’ensemble du territoire de Quimper Bretagne Occidentale que nous ancrons au cœur des transitions écologiques. Nous avons un impératif, celui d’être à la hauteur des enjeux du 21ème siècle, afin d’offrir aux habitant.e.s un cadre de vie préservé.

Marie-Pierre Jean-Jacques, Vice-présidente chargée des Mobilités et des Transports

Nos manières de nous déplacer sont en plein bouleversement. Les enjeux de transition écologique, ceux de santé publique, la nécessité de permettre à tous de se déplacer sur le territoire, l’émergence de nouvelles pratiques imposent aux collectivités d’intensifier leurs réflexions autour des mobilités.
De fait, il s’agit de traiter les enjeux qui se posent : avancer en cohérence avec la politique d’aménagement du territoire, renforcer la performance des transports publics, sécuriser les cheminements piétons et développer les déplacements à vélos et ceux liés aux nouveaux modes de transports, mettre à disposition de nouveaux services de mobilité… Quimper Bretagne Occidentale en tant qu’autorité organisatrice de la mobilité à l’échelle de ses 14 communes doit redéfinir une politique de mobilité cohérente, qui ne laisse personne au bord du chemin.

Les élus de Quimper Bretagne Occidentale souhaitent impulser une dynamique positive et partagée à l’échelle de l’agglomération pour renforcer l’intermodalité et notamment accompagner les pratiques des transports collectifs, du vélo, de la marche à pied, du covoiturage, etc. L’objectif : créer les meilleures conditions possibles pour garantir aux habitants de l’Agglomération un véritable « droit à la mobilité » pour tous.

Pour y parvenir, les élus ont décidé d’élaborer deux documents de planification distincts :

1. Un plan de mobilité simplifié (PDMS) qui viendra irriguer l’ensemble des politiques publiques, parmi lesquelles l’urbanisme et l’aménagement à travers les documents de planification (SRADDET, PCAET, SCOT…),

2. Un schéma directeur des mobilités actives (SDMA) à l’échelle de l’agglomération qui prendra en compte l’élargissement du territoire aux communes du Pays Glazik et de Quéménéven, des nouvelles mobilités et des évolutions en termes de pratique cyclable.

Ces démarches à enjeux forts pour le territoire constituent les bases d’une stratégie ambitieuse en matière de mobilités pour la période 2022-2030.

Déplacements à vélo

Le développement de l’usage du vélo contribue à la fois à la diminution de la pollution atmosphérique et des émissions de gaz à effets de serre et un à meilleur partage de la voirie entre l’ensemble des usagers (voiture, vélos, piétons, personnes à mobilité réduite, etc.). La pratique d’une activité physique régulière permet aussi de contribuer de façon positive aux enjeux de santé publique.

Subvention à l’achat de vélos électriques, parc « VéloQUB », déploiement d’abris vélos.. l’Agglomération met en place de nombreux dispositifs pour faciliter la pratique du vélo.

Bus et cars

Réseau de bus, QUB Noz, QUB Mat, service HandiQUB, QUB City, transports hors agglomération, découvrez l’ensemble des offres sur le territoire de Quimper Bretagne Occidentale

Depuis octobre 2020, pour que chacun puisse profiter du réseau QUB à son rythme, l’ensemble du réseau (lignes régulières, lignes Presto et lignes en transport à la demande), ainsi qu’HandiQUB, sont gratuits chaque week-end !

Covoiturage

Pour limiter les impacts de la circulation automobile (pollution atmosphérique, bruit, consommation d'espace, risque d'accidents...), Quimper Bretagne Occidentale a adhéré depuis plusieurs années à la plateforme de covoiturage de proximité « OuestGo ».

Des aires de covoiturage sécurisées le long des axes routiers principaux du département ont été mis en place. Gratuits, ces parkings sont situés hors voirie, traités en enrobé avec marquage des emplacements, signalés et éclairés. Dans la mesure du possible, ils sont construits près des arrêts de car pour développer la complémentarité entre les différents modes de transports.

De nombreux Finistériens ont recours à cette pratique quotidiennement pour se rendre par exemple sur leur lieu de travail. C'est un moyen de partager les coûts de transport et aussi de protéger l'environnement en limitant le nombre de véhicules sur les routes.