Quimper Bretagne Occidentale lance son plan de mobilités 2030

Quimper Bretagne Occidentale lance son plan de mobilités 2030

Quimper Bretagne Occidentale lance son plan de mobilités 2030 Vélo à QuimperPhoto : Pascal Perennec
Le 08/02/2022 • Mis à jour le 23/05/2022 | 10h15

Nos manières de nous déplacer sont en plein bouleversement. Les enjeux de transition écologique, ceux de santé publique, la nécessité de permettre à tous de se déplacer sur le territoire, l’émergence de nouvelles pratiques imposent aux collectivités d’intensifier leurs réflexions autour des mobilités.
De fait, il s’agit de traiter les enjeux qui se posent : avancer en cohérence avec la politique d’aménagement du territoire, renforcer la performance des transports publics, sécuriser les cheminements piétons et développer les déplacements à vélos et ceux liés aux nouveaux modes de transports, mettre à disposition de nouveaux services de mobilité… Quimper Bretagne Occidentale en tant qu’autorité organisatrice de la mobilité à l’échelle de ses 14 communes doit redéfinir une politique de mobilité cohérente, qui ne laisse personne au bord du chemin.

Vous souhaitez donner votre avis ?

Quimper Bretagne Occidentale a mis en place une plateforme participative.

Enquête en ligne, cartographie, contribution en ligne ...

→ Cliquez ici pour participer au projet !

Les élus de Quimper Bretagne Occidentale souhaitent impulser une dynamique positive et partagée à l’échelle de l’agglomération pour renforcer l’intermodalité et notamment accompagner les pratiques des transports collectifs, du vélo, de la marche à pied, du covoiturage, etc. L’objectif : créer les meilleures conditions possibles pour garantir aux habitants de l’Agglomération un véritable « droit à la mobilité » pour tous.

Pour y parvenir, les élus ont décidé d’élaborer deux documents de planification distincts :

1. Un plan de mobilité simplifié (PDMS) qui viendra irriguer l’ensemble des politiques publiques, parmi lesquelles l’urbanisme et l’aménagement à travers les documents de planification (SRADDET, PCAET, SCOT…),

2. Un schéma directeur des mobilités actives (SDMA) à l’échelle de l’agglomération qui prendra en compte l’élargissement du territoire aux communes du Pays Glazik et de Quéménéven, des nouvelles mobilités et des évolutions en termes de pratique cyclable.

Ces démarches à enjeux forts pour le territoire constituent les bases d’une stratégie ambitieuse en matière de mobilités pour la période 2022-2030.

« Cette stratégie va permettre de mener à bien une politique globale de mobilité respectant l’environnement et pensée pour tous, pour une agglomération plus attractive et vertueuse. Il nous faudra trouver le point d’équilibre entre les besoins en matière de mobilité et l’offre de déplacement pour faire rimer mobilité et diversité.

Pour ce faire, elle doit emporter l’adhésion du plus grand nombre et s’appuyer sur les expertises locales. Aussi, nous tenons vivement à ce que l’accent soit mis sur une large concertation avec la population et les acteurs locaux. Cette démarche basée sur la réalité vécue des territoires tiendra compte également des interactions avec les territoires voisins ».

Marie-Pierre Jean-Jacques, vice-présidente chargée des mobilités et des transports

Concrètement, le Plan de Mobilité Simplifié sera une feuille de route qui revêt de nombreux enjeux : faciliter les déplacements des citoyens au quotidien, garantir un droit à la mobilité pour tous, renforcer l’attractivité du territoire, améliorer la qualité de l’air, etc.

En parallèle, Quimper Bretagne Occidentale élabore son Schéma Directeur des Mobilités Actives. Brique opérationnelle du PDMS, il prévoit le développement des déplacements piétons et cyclables sur le territoire à horizon 2030. L’objectif est bien d’accompagner l’essor progressif des modes doux de déplacement.

Elus, acteurs et citoyens du territoire sont appelés à participer à l’élaboration de ces documents cadres selon une démarche de co-construction. L’année 2022 sera ainsi ponctuée de nombreux temps de concertation.

Du diagnostic à la mise en œuvre

L’élaboration de ce projet majeur pour les habitants est organisée en plusieurs grandes étapes, toutes rythmées par de phases de concertation pour associer le plus grand nombre.

→ Le diagnostic : Quelle est la situation actuelle ?
Jusqu’à mars 2022

Le diagnostic vise à dresser un état des lieux de l’organisation, de l’état des aménagements et des pratiques de mobilité du territoire de Quimper Bretagne Occidentale. C’est également un moment particulier qui permet de mobiliser les partenaires, d’associer les populations et associations afin de mieux éclairer les problèmes posés, les opportunités qui se dessinent et les grands enjeux qui devront être traités.

Actions de concertation

→ Enquête en ligne intégrant une cartographie participative pour recueillir l’expertise d’usage des citoyens (1er trimestre 2022)
→ Réunion Publique de lancement afin de présenter le projet et d’amorcer un diagnostic sensible (1er trimestre 2022)
→ Ateliers participatifs autour des besoins en matière de mobilités avec les acteurs associatifs (1er trimestre 2022)

→ La stratégie : Quelle mobilité voulons-nous pour demain ?
De mars 2022 à janvier 2023

Cette deuxième étape déterminera une stratégie et des objectifs de développement en matière de mobilités pour le territoire, à l’horizon 2030. Il s’agit concrètement de choisir le « chemin à parcourir » afin de répondre aux enjeux dégagés lors du diagnostic.

Actions de concertation

→ Ateliers participatifs autour de la stratégie avec le grand public (2e trimestre 2022)
→ Visites de territoire avec le grand public (2e trimestre 2022)
→ Semaine Européenne de la Mobilité (16-22 septembre 2022)

→ Le plan d’actions : Comment atteindre notre but ?
De janvier à mai 2023

Le plan d’action constitue la feuille de route opérationnelle pour mettre en œuvre la stratégie et poursuivre les objectifs. Il guide l’action de Quimper Bretagne Occidentale, des gestionnaires de voirie et des autres partenaires concernés.

Actions de concertation

→ Atelier participatif autour du plan d’actions avec le grand public (1er trimestre 2023)
→ Réunion publique (1er trimestre 2023)

→ La validation : Qu’en pensent les partenaires et la population ?
De mai à septembre 2023

C’est au terme de cette phase que sera rendu public le document validé, partagé, engageant Quimper Bretagne Occidentale et les partenaires impliqués. Cela suppose au préalable des étapes intermédiaires, entre autres à soumettre pour avis le plan aux autres institutions concernées par les politiques de déplacements et au grand public.

Actions de concertation

→ Enquête publique
→ Réunion publique de clôture (2e trimestre 2023)

→ La mise en œuvre, le suivi et l’évaluation : Quels résultats ?
A partir de septembre 2023

Cette phase marque la concrétisation opérationnelle de la stratégie de mobilité. La réalisation coordonnée des actions se doit d’être suivie afin d’identifier les éventuels points de blocage. Elle va de pair avec l’évaluation de leurs effets sur le territoire et les conditions de déplacements.

Une démarche pensée avec les habitants

L’élaboration du Plan de Mobilité Simplifié et du Schéma Directeur des Mobilités Actives doit être le moment privilégié d’un débat destiné à informer les acteurs (élus, habitants et usagers) du territoire et à les associer à la démarche dans le cadre d’un dialogue continu.

Quimper Bretagne Occidentale met en place un dispositif complet permettant aux différents publics de s’informer et donner son avis :

  • Des rencontres publiques et visites de territoires aux moments clés de la démarche pour questionner le projet, échanger avec élus et techniciens et faire des propositions,
  • L’organisation d’un évènement fédérateur en septembre 2022 dans le cadre de la semaine de la mobilité,
  • Un site internet avec une plateforme participative pour s’informer et participer à retrouver prochainement sur QBO.BZH,
  • Des registres de concertation à disposition du public à l’Hôtel de Ville et d’Agglomération de Quimper, ainsi que dans les mairies des communes de Quimper Bretagne Occidentale,
  • Des informations disponibles sur QBO.BZH, à chaque étape, présentant le contenu des études et l’avancement du projet.

Afin de marquer le lancement de la démarche de concertation, une première réunion publique se tiendra le mardi 1er mars à 18h30 à l’hôtel Mercure du quartier de la gare.

Cette rencontre aura pour objectifs de présenter aux habitants la démarche du projet et d’amorcer un diagnostic sensible sur le thème des mobilités avec les participants présents. Cette réunion publique est ouverte à tous.