Deuxième réunion du comité de relance « Impulsion Cornouaille »

Accueil Toutes les actualités Economie, innovation, emploi

Deuxième réunion du comité de relance « Impulsion Cornouaille »

Deuxième réunion du comité de relance « Impulsion Cornouaille » Jean-Jacques Banide - Comité "Impulsion Cornouaille"
Le 10/02/2021 • Mis à jour le 10/02/2021 | 18h18

Quimper Bretagne Occidentale a mis en œuvre un comité partenarial « Impulsion Cornouaille », qui associe l’ensemble des acteurs économiques et politiques du territoire.

La deuxième réunion de cette démarche partenariale s’est tenue ce mercredi matin au Centre des Congrès du Chapeau Rouge.

Isabelle Assih, présidente de Quimper Bretagne Occidentale : « Cette seconde réunion du comité était essentielle pour faire un point d’étape sur la situation économique du territoire. Il ressort la nécessité de renforcer le travail partenarial pour faire bloc collectivement face à la situation économique toujours tendue. La diversité des acteurs présents permet de faire émerger les idées concrètes du terrain. »

État, Région, Département, chambres consulaires, représentants des entreprises et des syndicats de salariés, technopole, office de tourisme, banques mutualistes locales, ordre des experts-comptables, Quimper Cornouaille Développement, chefs d’entreprises locaux… tous ces acteurs (voir encadré en fin de document) ont répondu présent et travaillent ensemble pour accompagner les filières et la relance.

L’objectif de ce comité est triple :

- Etablir un état des lieux régulier et complet de la situation et de son évolution,

- Accompagner au mieux l’ensemble des acteurs économiques pour les soutenir et faire face aux difficultés,

- Anticiper la reprise et faire des propositions collectives pour accompagner les entreprises.

Lors de ce deuxième rendez-vous, les représentants de différents secteurs d’activités présents ont pu s’exprimer sur leurs situations respectives. Les témoignages d’Hubert Jan, Président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) du Finistère, de Benoît Bataille, Président du Tribunal de commerce de Quimper, de représentants des chambres consulaires et d’associations culturelles ont notamment illustré une situation économique contrastée en fonction des activités (activités jugées non essentielles directement impactées par la crise, par rapport au secteur immobilier, du BTP où la situation est plus contrastée).

L’organisation du comité de relance

En octobre dernier, la mise en place de groupes de travail avait été validée. La séance plénière du 9 février a permis d’établir un point d’étape des actions engagées.

- Le comité de gestion des urgences

Ce comité technique restreint est composé d’un représentant de l’Etat, de la Région, de Quimper Bretagne Occidentale, de la CCIMBO, de la CMA et de la Chambre d’Agriculture. Il a pour mission d’échanger sur les entreprises en grande difficulté avec un impact en terme d’emplois et plus généralement sur les situations d’urgence qui pourraient se présenter.

Chaque semaine, un point sur l’évolution de la situation économique a été réalisé, précédant des échanges sur le suivi technique des nombreux appels à projets à destination des entreprises dans le cadre du plan de relance.

- La commission de soutien et d’accompagnement des entreprises

Cette commission est une extension du Service Public de l’Accompagnement des Entreprises (SPAE), mis en place par Quimper Bretagne Occidentale et la Région avec les chambres consulaires et la technopole dans le cadre de la convention qui lie la Région et Quimper Bretagne Occidentale. Elle effectue notamment un focus spécifique sur la dimension psychologique, en lien avec le Tribunal de Commerce et l’association APESA (Aide Psychologique aux Entrepreneurs en Souffrance Aiguë).

Les perspectives

Le comité partenarial est désormais prêt à répondre de manière collaborative aux enjeux des entreprises du territoire, aussi bien au niveau des entreprises en difficulté que des projets de développement. Cet échange, régulier et partagé, utilise les compétences les plus adaptées au projet ou à la difficulté rencontrée dans le respect de la confidentialité pour l’entreprise.

L’objectif serait que le comité « Impulsion Cornouaille » soit le réceptacle des demandes d’appui défensive et offensive et que les partenaires échangent au sein des groupes de travail pour apporter le meilleur accompagnement territorialisé possible entre l’Etat, la Région, les chambres consulaires, Quimper Bretagne Occidentale, et avec l’appui des partenaires économiques du territoire.

« Nous devons être réactifs collectivement pour accompagner au mieux les entreprises pour la durée du plan pour les 2 à 3 ans à venir. Pour cela, il faut bien comprendre les cahiers des charges de chaque appel, s’informer des méthodes de sélection des projets et les réorienter sur d’autres dispositifs si nécessaire. » Hervé Herry, vice-président de Quimper Bretagne Occidentale, chargé de l’économie, du soutien à l’attractivité commerciale, industrielle, tertiaire, artisanale et portuaire.

Au-delà de l’accompagnement des entreprises, vocation première du comité, il a été décidé la création d’un groupe de réflexion sur l’avenir du territoire (attractivité territoriale, analyse des métiers en tension, visibilité du territoire, mobilité & accessibilité, renforcement de la formation, etc.).

Une prochaine réunion plénière du comité « Impulsion Cornouaille » pourrait avoir lieu fin avril pour faire un point sur les évolutions de la situation et adapter les travaux du comité suivant les besoins recensés par les partenaires.

Acteurs économiques et politiques du territoire, membres du Comité « Impulsion Cornouaille »

- Etat : Préfet, Direccte, BPI, Banque de France, Banque des Territoires, Pôle emploi

- Région Bretagne

- Département du Finistère

- Quimper Bretagne Occidentale

- Quimper Cornouaille Développement

- Les trois chambres consulaires (CCIMBO, CMA, Chambre d’agriculture)

- Des syndicats patronaux et des associations de chefs d’entreprises (MEDEF, UMIH, représentant des hôteliers de Quimper, Fédération du BTP, CAPEB, UIMM, les entrepreneurs bretons, Association Jeunesse et entreprise)

- Les syndicats de salariés (CGT, CFDT)

- La technopole

- L’office de tourisme

- Les banques mutualistes locales (CMB, crédit agricole)

- Des chefs d’entreprises (Armor Lux, CAPIC, Henaff,…)

- Produit en Bretagne

- Finistère 360°

- Quimper Evénements