Amiante : modification de la collecte à partir du 6 juillet

Amiante : modification de la collecte à partir du 6 juillet

Amiante : modification de la collecte à partir du 6 juillet Les déchets d'amiante sont à manipuler avec précaution.Photo : Lionel Flageul
Le 29/05/2019 • Mis à jour le 29/05/2019 | 16h01

À partir du 6 juillet, Quimper Bretagne Occidentale modifie la collecte de l’amiante pour les particuliers : il sera désormais nécessaire de prendre rendez-vous avant de venir déposer les déchets sur le nouveau site de Kerbenhir à Pluguffan. Le jour de collecte reste inchangé : le premier samedi du mois.

La quantité d’amiante collectée n’a cessé d’augmenter ces dernières années. En 2018, 160 tonnes de déchets ont été déposées par 500 usagers. Conséquence, une file d’attente se crée certains jours provoquant des désagréments pour les riverains sur l’Installation de stockage de déchets inertes (ISDI) de Kerhoaler.

Un site qui n’est plus adapté pour recevoir ces dépôts et qui ne répond pas aux recommandations de protection du personnel des déchèteries et des particuliers émises par l’Assurance maladie et de l’Institut national de recherche et de sécurité dans un guide publié récemment.

L'amiante, un produit dangereux

Car, rappelons-le, l’amiante est un produit dangereux, interdit en France depuis 1997 en raison du caractère cancérogène de ses fibres. Elle a été beaucoup utilisée dans les matériaux de construction pour ses caractéristiques mécaniques, thermiques et son faible coût. On en trouve encore aujourd’hui dans de nombreux bâtiments privés et publics construits avant 1997.

L’amiante est présente dans les produits d’isolation, les joints, les revêtements de sol, la protection incendie, les plaques fibrociment de couverture et de bardage, dans le mélange à des liants (plâtre, bitume, peinture…), dans les matériaux tressés ou tissés (revêtements anti-feu, joints), en feuille ou plaque mélangé au carton, papier… et même dans les matériaux de bijouterie.

Au gré d’une rénovation ou d’une démolition, les particuliers peuvent y être confrontés.

La procédure de dépôt

Pour déposer leurs déchets amiantés, les habitants de Quimper Bretagne Occidentale prendront d’abord rendez-vous auprès de la direction de l’environnement par téléphone au 02 98 98 89 67.

Ils recevront ensuite un courrier de confirmation leur indiquant le jour et l’horaire auquels ils pourront déposer leurs déchets.

Il ne leur restera plus qu’à se rendre sur le site de l'entreprise Le Pape Environnement à Kerbenhir (entreprise Le Pape), dans la zone artisanale de Ty Lipig à Pluguffan, qui est habilitée à recevoir ce type de déchet.

L’accueil sera assuré le premier samedi de chaque mois de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30.

Bien s’équiper pour se protéger

Chaque déposant doit s’équiper d’un kit « Équipements de Protection Individuelle (EPI) » amiante constitué :

  • d'un masque,
  • d'une combinaison,
  • d'une paire de gants.

La poussière d’amiante étant dangereuse pour la santé, les déchets d’amiante doivent être emballés ou filmés individuellement avant d’être transportés et déposés. Le dépôt est limité à 500 kg par habitant.

En cas de non-conformité, les dépôts d’amiante seront refusés.

Déchets d’amiante : des mesures de protection à respecter

Le traitement de l’amiante présente un risque sanitaire important. Il est donc impératif que les déposants respectent des règles de sécurité :

Se protéger avec :

  • Une combinaison qui sera jetée après utilisation
  • Des gants jetables ou à nettoyer après utilisation
  • Un masque équipé d’un filtre type FFP3. Celui-ci ne devra être retiré qu’une fois les manipulations de l’amiante terminées.

Eviter l’émission et la propagation de poussières :

Lors du démontage des éléments, privilégier l’utilisation d’outils manuels ou à vitesse lente. Les outils à vitesse rapide génèrent de la poussière qui reste en suspension.

  • Manipuler l’amiante avec précaution et douceur. Ne pas jeter les éléments au sol pour éviter d’émettre des poussières.
  • Humidifier les matériaux amiantés pour figer les poussières.
  • Ne pas nettoyer la zone polluée avec un balai pour éviter de disperser la poussière amiantée.
  • A l’issue des travaux, enfermer les déchets dans des sacs épais et résistants à l’aide de ruban adhésif ou filmer les déchets.
  • Transporter les déchets emballés, filmés ou bâchés en privilégiant une remorque plutôt que le transport dans un habitacle fermé.
  • Suite aux travaux et à l’évacuation des déchets, prendre une douche et se nettoyer méticuleusement (cheveux, barbe).

A télécharger