Toutes les actualités

Centre-ville : l’État conforte les actions en cours

Centre-ville : l’État conforte les actions en cours La politique volontariste de redynamisation du centre-ville est renforcée par la décision de l’État de retenir Quimper dans le plan national « Action, cœur de ville ».Photo : Jean-Jacques Banide
Le 01/10/2018 • Mis à jour le 01/10/2018 | 12h06

Quimper se mobilise depuis plusieurs années dans la revitalisation de son centre-ville. Sa politique volontariste est renforcée par la décision de l’État de la retenir dans le cadre du plan national « Action, cœur de ville ». Du concret, de l’ambitieux.

Ce plan (5 milliards d’euros sur 5 ans) vise à lutter contre la fracture territoriale et à redynamiser les villes moyennes à rayonnement régional. Signé le 28 septembre, le contrat s’appuie sur les atouts quimpérois dans toutes leurs dimensions économiques, patrimoniales, culturelles et sociales, et répond précisément aux enjeux locaux.

Il réunit pour quatre ans des partenaires publics et privés : Ville, Agglomération, Conseil régional, aux côtés de l’État, la Caisse des dépôts et des consignations, Action logement, l’Agence nationale de l’habitat, l’Établissement public foncier de Bretagne.

222 villes bénéficiaires

Quimper est une des onze villes bretonnes bénéficiaires (222 en France), retenue parce qu’elle a déjà engagé de nombreuses actions d’envergures. Ainsi en est-il de « Quimper, cœur de ville », Opération programmée d’amélioration de l’habitat et de renouvellement urbain (OPAH-RU, 2016-2121) visant à réinvestir la qualité résidentielle en créant une offre nouvelle et diversifiée de logements.

La Ville a également recruté un manager du commerce en février 2017 pour mobiliser les énergies publiques et privées.

Des chantiers structurants se succèdent : centre des congrès du Chapeau Rouge, berges et espaces publics de Locmaria, bâtiment des services publics à la Providence, pôle Max Jacob, halles Saint-François, etc. La mutation profonde du quartier de la gare est en cours-

Donner de l’ampleur

Le plan gouvernemental permet de donner de l’ampleur à ces priorités, et d’aller au-delà, par une approche globale et coordonnée : une belle opportunité pour valoriser les ambitions de la collectivité.

Des actions concrètes

« Action, cœur de ville ». Quimper est une des onze villes bretonnes bénéficiaires du plan national « Action, cœur de ville ».Photo : Laurent LavederQuimper a déjà inscrit des actions concrètes qui s’intègrent dans les cinq axes du plan.

Ses priorités concernent la requalification de la galerie Kereon, la lutte contre l’habitat indigne, les copropriétés dégradées, l’aide financière à l’installation commerciale, le retraitement des espaces publics, la valorisation des quartiers piétons, le développement d’une nouvelle offre de transports en commun, le développement d’une ville intelligente (ou connectée, smart city, grâce à la gestion de données au bénéfice des usagers et de la collectivité).

Cette première liste sera complétée. L’un des rôles du plan est justement d’identifier de nouveaux leviers qui assureront la dynamique de demain.

Après la signature de la convention, une phase d’initialisation de dix-huit mois s’engage durant laquelle le projet de redynamisation du centre-ville sera précisé et abondé.

Puis la phase de déploiement du programme d’actions qui suivra permettra ensuite tout au long de la mise en œuvre, jusqu’au 31 décembre 2022, de faire évoluer le projet de revitalisation pour intégrer de nouvelles actions et ouvrir le programme à de nouveaux partenaires.

Quimper Bretagne Occidentale, communauté d'agglomération de Quimper
Contact

Hôtel de ville et d'agglomération de Quimper
44, place Saint-Corentin - CS 26004 - 29107 Quimper cedex
02 98 98 89 89 - contact@quimper.bzh

Horaires

Ouverture de l'accueil
En semaine : 8h30 - 18h
Samedi matin : 9h - 12h