Une journée consacrée au « cheval territorial dans la ville »

Une journée consacrée au « cheval territorial dans la ville »

Une journée consacrée au « cheval territorial dans la ville » La ville de Quimper accueille la journée du « Cheval territorial dans la ville » jeudi 17 octobre.Photo : Quimper Bretagne Occidentale / Jean-Jacques Banide
Le 08/10/2019 • Mis à jour le 09/10/2019 | 11h30

Jeudi 17 octobre, la ville de Quimper, Quimper Bretagne Occidentale, l’Association des Techniciens Territoriaux de France (ATTF) et le réseau armoricain « Faire à cheval » organisent la journée du « Cheval territorial dans la ville ».

Au programme de cette journée : la tenue de la Commission Bretonne du cheval territorial, la remise du premier « Label Territoire Faire à cheval » ainsi que de nombreux ateliers pratiques qui se dérouleront dans la plaine du Moulin Vert, chemin de Prateyer.

La Commission Bretonne du cheval territorial

Cet événement, parrainé par Ludovic Jolivet, Président de Quimper Bretagne Occidentale, réunit les collectivités bretonnes utilisant un ou plusieurs chevaux dans leurs services, et celles qui sont en projet de le faire. Une vingtaine de collectivités de toute la Bretagne sont invitées à y participer. Dans une volonté de partage d'expérience, cette réunion est ouverte aux adhérents de l’association ATTF mais également à tous les techniciens ou élus non adhérents et autres agents des collectivités gestionnaires de l’espace public. A l’issue de cette matinée de travail, le premier « label Territoire Faire à cheval » sera remis par Monsieur le Sénateur Joël Labbé et Monsieur le Président de Quimper Bretagne Occidentale Ludovic Jolivet.

Des ateliers pratiques autour du cheval

L’après-midi sera consacrée à de nombreux ateliers pratiques dans la plaine du Moulin Vert. Ces ateliers, ouverts à tous, permettront d'évaluer les nombreux atouts des chevaux de trait d'aujourd'hui. Certaines des collectivités utilisatrices présentes le matin, viendront ainsi montrer en situation réelle les missions qu'elles effectuent avec le cheval, que ce soit en milieu urbain ou dans les espaces naturels : entretien des voies navigables par le SMATAH, collecte des corbeilles de propreté par la ville d'Hennebont, hersage de chemin par Lorient Agglomération, débardage par l'écomusée des Monts d'Arrée. Les deux cavaliers de l'écogarderie à cheval du conseil départemental seront également présents avec leur monture pour témoigner. L'attelage de la ville de Douarnenez devrait lui aussi sillonner les rues de la ville ce jour-là. D'autres acteurs liés au cheval breton et à la traction animale seront également présents pour présenter leurs actions de désherbage mécanique avec le cheval (entreprise Avril de Ploëmeur en collaboration avec les attelages Ar Maner), ou, plus original, de production de lait de jument (la jumenterie de Cornouailles). Enfin, l'escargoline, qui permet la randonnée pour personnes à mobilité réduite grâce à un âne, sera également représentée par les roulottes d'Iroise. Sur la base de ces ateliers, le réseau « Faire à cheval » en association avec l’ATTF et la ville de Quimper proposeront aux élèves de l’école Léon Gorager de découvrir le rôle des équidés (chevaux, poneys, ânes) en ville. Le cheval s’inscrit alors dans une démarche durable afin de valoriser les espaces urbains, naturels ou agricoles mais également dans des projets et activités sociales et d’insertion. Photo : Quimper Bretagne Occidentale / Jean-Jacques Banide

Le réseau « Faire à cheval »

Le réseau Faire à cheval effectue la promotion des nouvelles utilisations des équidés de travail (chevaux de trait, ânes, poneys, mules) sur le grand ouest. L'originalité de l'association tient au fait qu'elle réunit à la fois des collectivités utilisatrices d'équidés, et des professionnels utilisant la traction animale dans leurs activités. L'association compte également parmi ses adhérents de nombreux citoyens convaincus que l'énergie animale, et notamment celle des équidés, peut retrouver une place de choix dans notre environnement contemporain.

Loin de l'image passéiste, l'association se veut résolument tournée vers le progrès, tant au niveau des outils, qui se veulent modernes et innovants, que des pratiques à l'égard des chevaux, puisque la notion de bien-traitance animale est au cœur de nos préoccupations. Le cheval utilitaire, qu'il soit territorial ou agricole, est avant tout un compagnon de travail, dont il faut respecter les besoins.

L'association ne possède pas de chevaux en propre, mais accompagne les porteurs de projets publics ou privés dans leur phase de réflexion, puis ensuite dans la mise en relation avec les prestataires ou professionnels les plus proches géographiquement.

En arrière-plan de nos actions se trouve bien évidemment la sauvegarde du cheval de trait breton, race emblématique s'il en est, et qui pourrait trouver grâce à ces actions de nouveaux débouchés, et surtout une place de choix au cœur de nos territoires.

Le label Faire à cheval

Afin de donner de la visibilité aux utilisateurs de chevaux, le réseau « Faire à cheval » a décidé de mettre en place un label « Faire à cheval », destiné à promouvoir les actions menées avec le cheval. Ce label se décline actuellement sous la forme d'un label Produits, qui permet d'identifier les produits pour lesquels il est fait appel à l'énergie animale (légumes, fruits, fleurs cultivés grâce à la traction animale, bois débardé à cheval), et d'un label Territoires, pour les collectivités utilisatrices de chevaux dans des missions de service public. Créé en 2019, le premier label Territoire sera donc décerné lors de la journée du Cheval territorial à Quimper. Ce label valorise les collectivités bretonnes utilisant régulièrement le cheval sur leur territoire, en leur permettant d'apposer désormais une signalétique spécifique aux entrées de ville. Son parrain est le sénateur Joël Labbé, auteur de la loi « Zéro phyto ».

L’Association des Techniciens Territoriaux de France (ATTF)

L'ATTF est une association à but non lucratif. Elle regroupe une partie des techniciens territoriaux travaillant dans une administration telle que les villes et communes de France, les métropoles, les communautés urbaines, d’agglomération et de communes, les syndicats intercommunaux, les conseils généraux et régionaux ainsi que les établissements publics. L’ATTF a pour but de faire vivre le réseau d’échanges et d’expertises (partenariats, groupes de travail …), de représenter la profession, défendre la carrière des adhérents, maintenir les liens avec les institutionnels (élus, syndicats) et autres associations représentatives de la territoriale. Elle apporte également une aide professionnelle à ceux-ci et aide au développement des connaissances techniques pour permettre aux techniciens d’acquérir et/ou de compléter une expérience technique, de diffuser et transmettre des savoir-faire issus de compétences professionnelle de grande diversité. Ainsi, l’ATTF se rapproche des associations métiers pour mutualiser les connaissances, intégrer leurs groupes de travail et établir des programmes d’actions communes.

Pour en savoir plus :

Association des Techniciens Territoriaux de France / http://www.attf.asso.fr/46-region-bretagne.htm

Réseau Faire à cheval / 15 rue de la bergerie – 56700 Hennebont / Tél. 07 67 38 85 13 / www.reseaufaireacheval.fr

Service paysage – Ville de Quimper / Centre Technique Municipal – 5 rue Jules Verne – 29000 Quimper / Tél. 02 98 98 88 87

Informations pratiques

  • Le 17/10/2019