765 avenue : un nouvel élan pour le quartier de la gare

Aujourd’hui, tous les leviers sont activés pour faire évoluer ensemble toutes les composantes du quartier. Ce projet ambitieux va lui, apporter un nouveau souffle, révéler une ville “nature”, valoriser des espaces publics.

Ludovic Jolivet, maire de Quimper, président de Quimper Bretagne Occidentale.

La gare est au cœur d’un quartier actif et en profonde mutation. Au-delà de la création d’un pôle multimodal lié à la Ligne à grande vitesse (LGV), des aménagements urbains d’envergure vont lui permettre d’accueillir un nouveau campus tertiaire pour la Cornouaille. Ils feront aussi la part belle à la nature et mettront en valeur les rives de l’Odet. Le mouvement est lancé ! Et le projet se nomme 765 avenue.

L’effet LGV va bientôt se faire sentir : 45 minutes de moins sur le trajet Paris-Quimper à l’horizon 2017, soit une durée de 3 h 45 (et même de 3 h 17 pour certains trains du vendredi). Sur Brest-Quimper-Brest, accélération en vue également : neuf allers-retours en 2017 (contre six aujourd’hui) et un temps de parcours abaissé jusqu’à 1 h 01.

Le quartier de la gare va connaître une transformationVoir l'image en grand Le quartier de la gare va connaître une profonde transformation. Objectif : étendre le centre-ville entre le pont Firmin et la rocade de l'Eau Blanche.

Un patrimoine à valoriser

Une conséquence de cette nouvelle attractivité du territoire : le nombre de voyageurs devrait passer de 916 000 actuellement à 1,3 voire 1,5 million d’ici 2025. Ainsi, la première réalisation du projet est le Pôle d’échanges multimodal (PEM) sur le site de la gare, avec une accessibilité améliorée pour tous les modes de transport, ainsi que pour les personnes à mobilité réduite.

Aux alentours du parvis et plus largement sur la rive Sud de l'avenue de la Libération, du patrimoine de qualité existe, qu’il faut mettre en valeur afin de changer l’image et revitaliser le quartier. Les habitations privées seront concernées, à travers un programme de renouvellement urbain (OPAH RU) encouragé et soutenu par Quimper Bretagne Occidentale.

Projet du quartier de la gare : à l'est de QuimperVoir l'image en grand Projet du quartier de la gare : à l'est de Quimper, une nouvelle porte d'entrée de la Cornouaille.Vue d'architecte, exemple d'hypothèse d'aménagement.

Un quartier d’affaires, de commerces... et un grand parc urbain

Bien plus largement, entre le pont Firmin et la rocade de l’Eau Blanche, des deux côtés des voies ferrées, tous les espaces seront revus. Fini l’effet de couloir.

Il est envisagé un programme mixte avec deux polarités d’activités : des commerces et du tertiaire (le « Triangle des entrepreneurs »), le site de Creac’h Gwen étant entièrement occupé.
S’y ajouteront de nouveaux logements, des équipements sportifs et de loisirs : un vrai parc urbain sur les berges de l’Odet, qui sont à l’heure actuelle peu accessibles.

Quimper Bretagne Occidentale a fait une demande à l’État pour la révision de l’actuel plan de prévention des risques inondation, afin de diminuer les contraintes liées à la rivière. Des bâtiments pourraient être sur pilotis.

Le parvis de la gareVoir l'image en grand Le parvis de la gare fera l'objet d'un réaménagement dans le cadre du pôle d'échanges multimodal.Vue d'architecte, exemple d'hypothèse d'aménagement

Priorité aux piétons

Un programme d’acquisitions est en cours, les travaux ont démarré, des bâtiments sont déconstruits, de même que des emprises ferroviaires (voies, etc.), afin de redévelopper l’espace. On pense à une promenade haute sur les quais, à une passerelle...

Quel que soit le scénario retenu, un mail permettra aux piétons et de profiter de zones vertes de qualité, aux cyclistes de rouler en toute sécurité. Partout des aménagements paysagers sont prévus, pour un cadre de vie plus agréable.

Les avenues de la Gare et de la LibérationVoir l'image en grand Les avenues de la Gare et de la Libération seront structurées en véritables boulevards urbains avec différentes séquences pour casser l'effet actuel de couloir.Vue d'architecte, exemple d'hypothèse d'aménagement

Un projet sur 30 ans

Le projet global porte sur 30 hectares, avec un investissement de 30 millions d’euros, sur une durée de 30 ans.

Les partenaires du contrat de pôle (signature envisagée en 2016) : Quimper Bretagne Occidentale, l'Etat, la région, le département, la SNCF. Il définira le scénario d’aménagement du futur PEM et son financement. Ensuite, place à l’enquête publique puis aux travaux.

Élu de référence

1 Photo : Jean-Jacques Banide

André Guénégan
9e vice-président délégué aux transports

Hôtel de Ville et d'agglomération
44, place saint-Corentin
29000 Quimper

andre.guenegan@quimper-bretagne-occidentale.bzh

Quimper Communauté
Contact

Hôtel de ville et d'agglomération de Quimper
44, place Saint-Corentin - CS 26004 - 29107 Quimper cedex
02 98 98 89 89 - contact@quimper.bzh

Horaires

Ouverture de l'accueil
En semaine : 8h30 - 18h
Samedi matin : 9h - 12h